Premier cycle : un groupe de travail copieusement « cadré »

Avec près d’un an de retard, le projet d’Université-cible fait ses premiers pas sur la planche glissante qui l’amènera à se doter d’une nouvelle organisation des études de premier cycle, avec la mise en place du groupe de travail (GdT) tant attendu, et dont nous nous sommes procuré les « éléments de cadrage » (en attendant un lancement prévu le 14 janvier). Lire la suite « Premier cycle : un groupe de travail copieusement « cadré » »

Publicités

À Lyon 1 et à Lyon 3, sciences et humanités s’inquiètent

Les précisions apportées fin octobre au projet d’université-cible suscitent quelques grimaces du côté des facultés vouées à passer sous la coupe de l’ENS dans le pôle « Sciences et humanités » : à Lyon 1, les personnels de la Faculté des sciences et technologies (FST) désavouent le président Fleury dans une consultation organisée par leur direction, tandis qu’à Lyon 3 une motion adoptée par la Faculté des lettres et civilisations (FLC) revient en détail sur les inquiétudes que soulève le projet d’université-cible. Lire la suite « À Lyon 1 et à Lyon 3, sciences et humanités s’inquiètent »

Une grande opération d’information sur l’université-cible

Depuis fin septembre, l’association Démocratie et transparence à l’Université de Lyon (DTUL) enchaîne les communiqués de presse pour faire le point sur les enjeux liés à l’Idex et à la création de l’université-cible. Co-signés avec d’autres collectifs (nous y compris) et de nombreuses sections syndicales, ces communiqués reviennent sur les aspects financiers, légaux, organisationnels du projet. Lire la suite « Une grande opération d’information sur l’université-cible »

Communiqué : « Université-cible » : personnels et usagers toujours dans le brouillard…

Avec l’association Démocratie et transparence à l’UdL, et 20 sections syndicales et collectifs, nous publions le communiqué ci-dessous suite à une journée d’échanges. D’autres communiqués, plus spécifiques, suivront dans les semaines à venir. Lire la suite « Communiqué : « Université-cible » : personnels et usagers toujours dans le brouillard… »