Une lettre ouverte au jury de l’Idex

Jeudi 28 novembre, les porteurs du projet d’Idex lyonnaise sont auditionnés par le jury Idex, qui décidera de la poursuite du projet (ou non, le suspense est haletant). L’association Démocratie et transparence à l’Université de Lyon publie ce 25 novembre une lettre ouverte au jury afin d’apporter quelques éclairages sur la situation du projet telle que la perçoit l’association, qui regroupe depuis plusieurs années des enseignant⋅es, chercheur⋅euses et personnels des établissements d’enseignement supérieur lyonnais autour des questions de démocratie universitaire sur le site lyonnais et stéphanois. Lire la suite « Une lettre ouverte au jury de l’Idex »

À Saint-Étienne, élection présidentielle entre bon sens et course à l’Idex

Hier avait lieu l’élection de la présidente de l’université de Saint-Étienne, qui a consacré pour la deuxième fois Michèle Cottier. Entre la présidente sortante et son adversaire Jean-François Brun, deux modèles d’enseignement supérieur s’affrontaient. Lire la suite « À Saint-Étienne, élection présidentielle entre bon sens et course à l’Idex »

Le système électoral antidémocratique de l’Université de Lyon est annulé

Communiqué de presse


Un nouveau revers devant la Justice pour la ComUE

Aujourd’hui, le Conseil d’État a annulé le décret du 10 mai 2017 qui prévoyait les règles d’organisation des élections aux conseils de l’Université de Lyon, après plus de deux ans de procédures. Ce décret avait été pris suite à une première annulation de ces règles en 2016, et avait été attaqué par plus de quarante représentant⋅es des personnels et des étudiant⋅es des établissements membres de l’Université de Lyon, ainsi que par l’association DTUL.

En conséquence, le Tribunal administratif ne pourra qu’annuler les élections au Conseil d’administration de juin dernier. Les conseils de l’Université de Lyon seront dissous, et le mandat de son président Khaled Bouabdallah prendra fin. Lire la suite « Le système électoral antidémocratique de l’Université de Lyon est annulé »

À Saint-Étienne (mais pas que), petite goinfrerie en toute impunité

Dans un arrêt daté du 25 juillet, la Cour des comptes épingle l’ancien agent comptable d’Université Jean Monnet de Saint-Étienne (UJM) : près de 150 000 € d’indemnités auraient été versées illégalement à quelques dirigeant⋅es de l’établissement, parmi lesquel⋅les les président⋅es Khaled Bouabdallah et Michèle Cottier. Qu’à cela ne tienne : plutôt que de procéder au remboursement, l’UJM a préféré faire voter par son CA une remise gracieuse effaçant l’ardoise… Lire la suite « À Saint-Étienne (mais pas que), petite goinfrerie en toute impunité »

Le point sur les votes sur le DOS2

Le premier DOS avait été approuvé par les instances décisionnelles de Lyon 1, Lyon 3, l’UJM et l’ENS, malgré le rejet des instances représentatives du personnel. L’INSA, elle, avait préféré sortir du projet d’université-cible.

Quelques mois plus tard, un second DOS (voir notre décryptage) est soumis aux instances : nous tenons à jour le résultat des différents votes, ainsi qu’une petite infographie. Lire la suite « Le point sur les votes sur le DOS2 »

Vous reprendrez bien un petit peu de DOS ?

En juin dernier, les instances des établissements participant au projet d’université-cible étaient appelées à se prononcer sur un « document d’orientation stratégique » (DOS). Les instances représentatives des personnels et des étudiant⋅es s’étaient massivement opposées au document, qui avait malgré tout emporté l’approbation des instances décisionnelles… à l’exception du CA de l’INSA, qui avait préféré se retirer du projet dans un tardif élan de sagesse.

Début juillet, un « point d’étape » annonçait une révision du DOS : c’est chose faite, avec la publication d’un « DOS2 » le 20 septembre. Cherchons les différences. Lire la suite « Vous reprendrez bien un petit peu de DOS ? »

L’Université de Lyon manque une occasion de se renouveler

Ce mardi 9 juillet, le nouveau Conseil d’administration de la ComUE devait élire son président, pour un mandat de 4 ans. Face au multi-récidiviste Khaled Bouabdallah, Hugues Benoit-Cattin rappelait la nécessité de reconnecter l’Université de Lyon au terrain et de reconquérir la confiance des communautés, mais sa candidature a été écartée par 27 voix contre 11. Et le surlendemain sonne déjà l’heure des règlements de comptes… Lire la suite « L’Université de Lyon manque une occasion de se renouveler »