Votes sur la fusion à l’ENS et à l’UJM : deux salles, deux ambiances

Jeudi 22 et vendredi 23 octobre, les conseils d’administration de l’ENS de Lyon et de l’université Jean-Monnet de Sain-Étienne (UJM) votaient sur le projet d’université-cible. Le vote positif à l’ENS, contre l’avis de la communauté et dans un contexte marqué par de très grandes tensions, se heurte à la large victoire du « non » à Saint-Étienne. Ce vote, qui acte la sortie de l’UJM d’un projet à nouveau interrompu, sera-t-il enfin l’échec de trop pour la plus bancale des fusions universitaires ? C’est l’espoir partagé par la plupart des très nombreuses réactions exprimées vendredi soir, alors que le Ministère et le SGPI annoncent réfléchir à la suite.

Lire la suite « Votes sur la fusion à l’ENS et à l’UJM : deux salles, deux ambiances »

Après le vote de l’UJM sur le projet de fusion, recommencer à travailler pour l´avenir

Communiqué de presse — Télécharger en PDF


Ces 22 et 23 octobre, l’École normale supérieure de Lyon (ENS) et l’Université Jean-Monnet de Saint-Étienne (UJM) devaient s’engager définitivement dans le projet de fusion en une « université-cible » lyonnaise et stéphanoise. Le projet, qui regroupe également les universités Lyon 1 et Lyon 3, a été approuvé d’une courte majorité par le conseil d’administration de l’ENS (14 voix sur 13 requises) mais il a été largement rejeté par celui de l’UJM (11 voix sur 18 requises).

Lire la suite « Après le vote de l’UJM sur le projet de fusion, recommencer à travailler pour l´avenir »

Saint-Étienne : cinglant désaveu pour la présidente, sa nouvelle équipe censurée par le CA

Nouveau coup de tonnerre à Saint-Étienne (décidément !) où le conseil d’administration de l’université se réunissait le 28 septembre. À l’ordre du jour : un débat sur le projet de fusion, et l’approbation d’une nouvelle équipe de vice-président⋅es suite à la vague de démissions de l’été. Le rejet de cette équipe par le conseil sonne comme un coup de semonce pour le projet d’université-cible, qui sera mis au vote le 23 octobre.

Lire la suite « Saint-Étienne : cinglant désaveu pour la présidente, sa nouvelle équipe censurée par le CA »

Nouveaux statuts : encore du réchauffé !

De nouveaux statuts plus protecteurs pour l’université de Saint-Étienne étaient annoncés depuis de longues semaines avec tambours, trompettes, confidences présidentielles et bruits de couloir. Ils ont enfin été publiés le 22 septembre, un mois avant leur examen prévu par les premiers conseils d’administration. L’étude des différences avec la version de février montre des aménagement… modestes. L’objectif semble être de convaincre juste assez de monde à Saint-Étienne pour pouvoir passer en force : les étudiant⋅es et les représentant⋅es du milieu économique, en particulier, semblent faire figure de cibles.

Lire la suite « Nouveaux statuts : encore du réchauffé ! »

Saint-Étienne : Michèle Cottier seule avec sa fusion après une vague de démissions

La détonation risque de retentir pendant plusieurs semaines : huit vice-président⋅es de l’université Jean-Monnet de St-Étienne (UJM), dont les trois vice-présidents centraux, annoncent aujourd’hui leur démission. Avec un collectif de dirigeant⋅es de l’université (chargé⋅es de mission, responsables de composantes ou d’unités), ils considèrent « que le projet d’Université-Cible, que certains d’entre nous ont porté, met en danger, aujourd’hui, notre établissement et notre capacité à porter une ambition académique sur le site de Lyon-Saint-Étienne. » Alors que la sauvegarde de l’université stéphanoise était au centre de la campagne des municipales, où elle a fait l’objet d’inquiétudes unanimes, la présidente Michèle Cottier se retrouve seule à porter un projet de fusion dont tout le monde, à Saint-Étienne, perçoit désormais l’absurdité. Lire la suite « Saint-Étienne : Michèle Cottier seule avec sa fusion après une vague de démissions »

Saint-Étienne ne veut pas perdre son université

Alors que le projet de fusion avec trois établissements lyonnais, longtemps retardé, repart sur les chapeaux de roue, un concert de voix issues de la société civile comme du milieu politique local fait entendre des inquiétudes quant à la disparition de l’université Jean-Monnet (UJM), qui est depuis 1969 un atout majeur du développement de la ville.

Retour, en quatre temps, sur quelques mois de montée d’une opposition désormais quasi-unanime — en attendant le cinquième acte prévu pour septembre, où l’on verra si la tragédie se confirme. Lire la suite « Saint-Étienne ne veut pas perdre son université »

Frédérique Vidal déconfine la fusion

Dans un courrier du 4 juin, la ministre Frédérique Vidal et le secrétaire général pour l’investissement (SGPI) Guillaume Boudy intiment aux porteurs de l’Idex lyonnaise de fusionner selon un calendrier particulièrement serré : les universités Lyon 1 et Lyon 3 doivent voter avant la fin de l’année, l’ENS de Lyon et l’université de Saint-Étienne avant fin septembre ! Alors que les établissements concernés sont encore pris dans les conséquences de la crise sanitaire pour de longs mois, ce brutal coup d’accélérateur suscite les inquiétudes et l’incompréhension. Lire la suite « Frédérique Vidal déconfine la fusion »

À Saint-Étienne, élection présidentielle entre bon sens et course à l’Idex

Hier avait lieu l’élection de la présidente de l’université de Saint-Étienne, qui a consacré pour la deuxième fois Michèle Cottier. Entre la présidente sortante et son adversaire Jean-François Brun, deux modèles d’enseignement supérieur s’affrontaient. Lire la suite « À Saint-Étienne, élection présidentielle entre bon sens et course à l’Idex »

À Saint-Étienne (mais pas que), petite goinfrerie en toute impunité

Dans un arrêt daté du 25 juillet, la Cour des comptes épingle l’ancien agent comptable d’Université Jean Monnet de Saint-Étienne (UJM) : près de 150 000 € d’indemnités auraient été versées illégalement à quelques dirigeant⋅es de l’établissement, parmi lesquel⋅les les président⋅es Khaled Bouabdallah et Michèle Cottier. Qu’à cela ne tienne : plutôt que de procéder au remboursement, l’UJM a préféré faire voter par son CA une remise gracieuse effaçant l’ardoise… Lire la suite « À Saint-Étienne (mais pas que), petite goinfrerie en toute impunité »