Après les élections dans les universités lyonnaises, autant de défis que de clivages

Les trois universités de la deuxième ville universitaire française ont renouvelé leurs conseils centraux en cette fin d’année, après de nombreux reports dus à la crise sanitaire… ou à des couacs juridiques. Après une longue période où le projet d’université-cible a pris le pas sur toute la politique universitaire locale, le dialogue entre les établissements est à reconstruire pour éviter la balkanisation du site universitaire.

Du côté des élections étudiantes, les tendance nationales semblent se décliner localement : l’UNEF, encore majoritaire aux dernières élections, est doublée sur sa gauche par Solidaires étudiant-e-s et sur sa droite par GAELIS (FAGE), qui poursuit une ascension implacable. Le « virage au centre » de la représentation étudiante se fait ainsi au détriment de la gauche.

Lire la suite « Après les élections dans les universités lyonnaises, autant de défis que de clivages »

Frédérique Vidal déconfine la fusion

Dans un courrier du 4 juin, la ministre Frédérique Vidal et le secrétaire général pour l’investissement (SGPI) Guillaume Boudy intiment aux porteurs de l’Idex lyonnaise de fusionner selon un calendrier particulièrement serré : les universités Lyon 1 et Lyon 3 doivent voter avant la fin de l’année, l’ENS de Lyon et l’université de Saint-Étienne avant fin septembre ! Alors que les établissements concernés sont encore pris dans les conséquences de la crise sanitaire pour de longs mois, ce brutal coup d’accélérateur suscite les inquiétudes et l’incompréhension. Lire la suite « Frédérique Vidal déconfine la fusion »