Saint-Étienne ne veut pas perdre son université

Alors que le projet de fusion avec trois établissements lyonnais, longtemps retardé, repart sur les chapeaux de roue, un concert de voix issues de la société civile comme du milieu politique local fait entendre des inquiétudes quant à la disparition de l’université Jean-Monnet (UJM), qui est depuis 1969 un atout majeur du développement de la ville.

Retour, en quatre temps, sur quelques mois de montée d’une opposition désormais quasi-unanime — en attendant le cinquième acte prévu pour septembre, où l’on verra si la tragédie se confirme. Lire la suite « Saint-Étienne ne veut pas perdre son université »

Frédérique Vidal déconfine la fusion

Dans un courrier du 4 juin, la ministre Frédérique Vidal et le secrétaire général pour l’investissement (SGPI) Guillaume Boudy intiment aux porteurs de l’Idex lyonnaise de fusionner selon un calendrier particulièrement serré : les universités Lyon 1 et Lyon 3 doivent voter avant la fin de l’année, l’ENS de Lyon et l’université de Saint-Étienne avant fin septembre ! Alors que les établissements concernés sont encore pris dans les conséquences de la crise sanitaire pour de longs mois, ce brutal coup d’accélérateur suscite les inquiétudes et l’incompréhension. Lire la suite « Frédérique Vidal déconfine la fusion »

L’Université de Lyon n’a (de nouveau) plus de CA

Le tribunal administratif de Lyon a annulé, comme prévu, les élections de juin 2019 au CA de la ComUE Université de Lyon (UdL). Cette annulation d’une élection que nous avions remportée confirme paradoxalement le message que nous portions : l’amateurisme confondant de dirigeant⋅es qui se complaisent dans l’illégalité doit cesser le plus vite possible.

Explications et réactions suite à un nouveau flop judiciaire qui illustre une situation catastrophique. Lire la suite « L’Université de Lyon n’a (de nouveau) plus de CA »

Élections municipales : qui soutient notre charte pour l’Université publique ?

charte

Le collectif portant la représentation étudiante majoritaire à l’Université de Lyon, auquel nous participons, a soumis aux listes candidates aux élections municipales et métropolitaines dans le bassin lyonnais et stéphanois une Charte pour une Université de service public dans nos territoires.

Alors que la précarité mine l’enseignement supérieur et fait l’objet d’une large mobilisation des étudiant⋅es et de leurs enseignant⋅es, et dans un contexte marqué par des réformes nationales et locales de l’Université, les étudiant⋅es du site Lyon-Saint-Étienne attendent de leurs responsables politiques des engagements forts pour la défense de leurs formations et de leurs conditions d’études. Lire la suite « Élections municipales : qui soutient notre charte pour l’Université publique ? »

Vote des statuts, élections : un calendrier bousculé par l’épidémie (mise à jour)

Alors que le processus de vote des nouveaux statuts de l’université-cible devait à nouveau démarrer, l’université Lyon 3 ayant même vu son CA convoqué de manière anticipée, la situation sanitaire s’aggrave et met à nouveau à mal le calendrier de la fusion.

Dans le même temps, le processus électoral se poursuit à Lyon 1 et Lyon 3, malgré des perturbations internes.

Nous tenons à jour les dates annulées et maintenues de ce calendrier. Lire la suite « Vote des statuts, élections : un calendrier bousculé par l’épidémie (mise à jour) »

Nouveau projet de statuts de l’université-cible : ce qui change

Ce jeudi 27 février, les administrateur⋅trices de l’université Lyon 3 ont appris que leur CA était avancé de deux semaines pour voter les statuts de l’université-cible avant le renouvellement des instances de l’université. La démocratie, une fois encore, est au centre des priorités…

Mais attardons-nous sur le contenu de ce nouveau projet de statuts, qui a été dévoilé dans la foulée ainsi que le projet de décret de création de l’établissement expérimental, et examinons les différences avec la version « 1.2 » de novembre. Lire la suite « Nouveau projet de statuts de l’université-cible : ce qui change »

L’ENS de Lyon en émoi face à l’annonce d’une perte d’autonomie

L’avis rendu début décembre par le jury Idex et mettant en cause l’autonomie de l’ENS dans le projet d’université-cible a mis un coup d’arrêt au processus de fusion. Il a aussi soulevé de vives inquiétudes dans l’école alors que tout le monde se demande si le président Jean-François Pinton, par ailleurs porteur du projet pour l’Université de Lyon, est encore en mesure de tenir sa promesse plusieurs fois répétée de sortir l’école du projet si les garanties n’étaient plus suffisantes…

Dans ce contexte explosif, n’a pas fallu plus que le coup de projecteur mis sur les politiques d’enseignement supérieur par le projet de LPPR pour mettre le feu aux poudres. Lire la suite « L’ENS de Lyon en émoi face à l’annonce d’une perte d’autonomie »

Et la fusion n’eut pas lieu

Les 16 et 17 décembre, les conseils d’administration des quatre établissements de la future université-cible devaient voter un projet de statuts et de décret de création, pour parution d’ici fin décembre. Les décisions du jury, qui a rendu son évaluation à mi-parcours il y a quelques jours, mettent un coup d’arrêt au projet et reportent la fusion à une date aujourd’hui inconnue. En attendant une reprise du processus de fusion, quelques mois de luttes intestines s’ouvrent à nouveau à Lyon et Saint-Étienne.

Lire la suite « Et la fusion n’eut pas lieu »

À dix jours des votes, l’Idex prend l’eau

Plus de deux ans et demi après la dernière audition, nos présidents étaient de retour devant le jury Idex ce jeudi 28 novembre. Sans surprise, le label Idex a été confirmé, mais l’autocongratulation aura été de courte durée : le jury, fixant de nouvelles conditions, met un nouveau coup d’arrêt à un projet qui voit par ailleurs la municipalité de St-Étienne prendre ses distances.

Suspense insoutenable après l’audition des porteurs du projet IdexLyon par le jury Idex, jeudi 28 novembre. Le jury, qui repêche le mauvais élève lyonnais depuis des années (qu’on se souvienne seulement du « rattrapex », le PALSE, obtenu en 2013 lors d’un premier échec à décrocher une Idex), allait-il à nouveau se plier à l’impératif politique de distinguer le site lyonnais et stéphanois, malgré les incohérences  entre autres soulevées par une lettre ouverte qui lui avait été adressée quelques jours plus tôt ?

La réponse tombe le 2 décembre : le jury a proposé à l’unanimité de prolonger l’Idex lyonnaise, et cet avis a été suivi par le Premier Ministre. Lire la suite « À dix jours des votes, l’Idex prend l’eau »