Suite au départ de l’INSA du projet d’université-cible, qui a brutalement mis en lumière l’incapacité des porteur⋅euses du projet à convaincre la communauté universitaire, le président de l’ENS Jean-François Pinton annonçait que l’école ne voterait finalement pas sur le DOS. À trois jours du Conseil d’administration, on apprend que le vote est pourtant maintenu, nouveau document à l’appui.

Mercredi dernier, le vote devenait « point d’étape » ; aujourd’hui, on a annonce un vote sur le point d’étape. Il est donc proposé au CA (entièrement renouvelé depuis peu) d’approuver « la poursuite de la participation de l’ENS de Lyon au projet de construction de l’université-cible dont les principales orientations, les grands principes de gouvernance et de fonctionnement ont été présentés initialement dans le document d’orientation stratégique de mai 2019, modifié par le document « Construction de l’université-cible : point d’étape au 8 juillet 2019 » ».

Ce nouveau document, « approuvé par les gouvernances » et rédigé avec Solange Chavel (du fidèle et onéreux cabinet SIRIS Academic), est présenté comme une reprise en main de la situation — et, par là-même, montre que rien n’est sous contrôle.

Le message essentiel est donné dès le départ (après une page de résumé du DOS) : « Les quatre établissements Lyon 1, Lyon 3, UJM et ENS prennent acte [de la décision de l’INSA] qui ne remet pas en cause le projet global, ni la motivation et l’ambition de construire l’Université-Cible, dont les grands principes sont décrits dans le DOS ». On fonce, donc, même si on ne sait toujours pas où. En « réaffirmant » le projet pour le premier cycle, en « précisant » une trajectoire Sciences & Humanités déjà précisée par ailleurs, et sans toucher ni à l’organisation institutionnelle de l’université-cible, ni à ses principes de gouvernance. Il faudra bien « repenser le périmètre du pôle ingénierie », mais sans la moindre idée du résultat à ce jour.

Nos chefs d’établissements ont-ils obtenu de ne déposer le projet qu’après la date butoir du 12 juillet (fixée après de premiers atermoiements) ? Sans doute pas, le vote de l’ENS ayant été maintenu même si une « révision » du DOS est annoncée pour septembre, avec un nouveau passage devant les instances. D’ici là, les communautés devraient être sollicitées lors de consultations — que nous réclamons, pour notre part, depuis près de deux ans. On voudrait y lire un début d’aveu des erreurs de pilotage accumulées jusqu’ici, mais il est un peu tard…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s