Il y a quelques jours, les élu⋅es du SGEN-CFDT ont mis en ligne sur leur site le compte-rendu d’un entretien avec Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon (UdL). Une lecture instructive, dont nous avons sélectionné les meilleurs morceaux.

Avant de parler Idex, mentionnons cette référence à l’annulation des élections du CA de l’UdL, survenue en juillet : « nous nous attendions à cette annulation des élections des représentants des personnels administratifs ». C’est pour le moins étonnant, quand on se souvient que cette annulation survient à l’issue d’un appel formé… par l’UdL elle-même.

Bref, trêve de rigolade.

C’est pas de l’argent, c’est de l’Idex

Au sujet des 900 000 € destinés aux cabinets de conseil pour la création de l’Université-cible dans le cadre d’un marché public repéré par Médiacités il y a quelques semaines, le président dénonce un mensonge :

Non, c’est totalement faux. Il s’agit d’un marché à bon de commande. Nous les sollicitons en fonction de nos besoins. Cet accompagnement par des cabinets de conseil a été prévu dans les documents IDEX et ils sont rémunérés sur les budgets IDEX consacrés à la création de l’Université cible.

Ce serait oublier que le fait que le marché soit « à bons de commande » permet aussi (et surtout) que le total estimé de 900 000 € (qui est une estimation… de l’UdL) soit dépassé !

Mais ce n’est pas grave, car la somme sera prélevée « sur les budgets Idex » : « c’est pas de l’argent [public], c’est de l’Idex », résume un internaute.

Du flou sur les pôles

« Le pôle sera un lieu particulier pour des actions de recherche, de formation et d’innovation entre des composantes et des anciens UFR ou instituts. » Un pôle pourra donc contenir une composante indépendante : ce sera le cas de l’INSA dans le pôle ingénierie et de l’ENS dans le pôle « disciplines fondamentales ». Ces deux écoles « piloteront » d’ailleurs les pôles en question : les universités apprécieront.

Et ces pôles se verront attribuer « des budgets et des personnels détachés », par les fameux « contrats d’objectifs et de moyens ». On est en droit de se demander comment des pôles dépourvus de personnalité juridique pourront signer de tels contrats, et les faire respecter en cas de manquement… En particulier, que se passera-t-il dans les pôles pilotés par l’INSA et l’ENS : le contrat sera-t-il directement passé avec ces écoles ? si oui, qui financera les morceaux d’université placés en orbite autour d’elles ?

Pas de réponse sur le premier cycle

Autre gros sujet, prévu depuis le début du projet d’Idex : le regroupement des formations de premier cycle dans un institut unique. Mais là, notre président s’essaie au refus d’obstacle :

SGEN-CFDT : Y aura-t-il un institut de 1er cycle dans l’Université cible ?

KB : (…) La réponse sera dans la proposition de parcours diversifiés. Offrir des filières avec des dispositifs diversifiés, avec des filières courtes et des filières longues. La question du positionnement du cycle de licence sera primordial dans l’Université cible.

Dommage que la question n’ait pas été posée une seconde fois… Cet institut du 1er cycle fait en effet office de boîte de Pandore que tout le monde essaye de glisser sous le tapis pour éviter d’avoir à répondre à la question qui fâche : qui conservera ses formations de premier cycle au sein de son pôle (le droit ? la médecine ?), qui n’aura pas les honneurs d’une telle dérogation ?

Comme un air de tension

Bouabdallah en profite aussi pour renvoyer la balle aux cinq présidents, en déchargeant l’UdL de la communication autour du projet d’Université-cible :

La communication sur l’Université cible relève exclusivement des établissements et non de la ComUE. Il y aura une conférence de presse, a priori fin octobre. En amont, il y aura des Assemblées Générales des personnels dans les établissements.

Cette dérobade amène aussi sur le tapis l’avenir de la ComUE : comment sera assurée la coordination territoriale après la fusion, en particulier avec cette douloureuse épine dans le pied qu’est l’université Lyon 2 ? Ne serait-ce qu’au sujet du nom des établissements : l’Université-cible est bien partie pour reprendre le nom d’ « Université de Lyon », mais il faut que tous les membres de la ComUE votent pour que cette dernière libère le nom…

Les transferts de compétences de la ComUE à l’Université-cible sont donc évoqués :

Il s’agit à partir du bilan d’actions de la ComUE de déterminer comment s’articuleront à l’avenir les actions de la ComUE : retour de compétences dans le giron de l’Université cible ou alors continuer à le gérer dans le cadre de la ComUE (ex : entreprenariat, doctorat,…). L’Université cible demandera probablement la possibilité de délivrer des doctorats aussi les doctorats retourneront-ils au sein des établissements ? (…)

Je souhaite modifier l’organisation de la ComUE. Une ComUE qui représentera uniquement les établissements. Le bureau de la ComUE sera la seule instance, plus de CA ni de CAC.

Sauf que la loi (et l’ordonnance, telle qu’on la connaît à ce jour) ne permettent pas une ComUE sans CA ni CAc. Mais la loi n’est pas un obstacle pour notre président…

Et nous, dans tout ça ?

Notre attention a aussi été attirée par l’idée, glissée au milieu de l’entretien, d’un « statut de l’élu » avec « des moyens alloués » : espérons que nos élu⋅es — ici, celles et ceux du SGEN qui proposent cette idée — ne se contentent pas des satisfactions personnelles d’une « professionnalisation » de la politique universitaire lorsqu’il s’agira de voter le projet dans les établissements…

Mais il semble que nous serons également consulté⋅es ! Du moins, à en croire ce passage ubuesque :

SGEN-CFDT : Une conférence de presse c’est à destination de l’externe. Il faut impérativement une Assemblée Générale commune à l’ensemble des établissements.

KB : C’est une très bonne idée (K Bouabdallah la note dans son carnet).

Le foutage de gueule (y a-t-il un autre mot ?) a encore de beaux jours devant lui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s